mardi 30 mars 2010

OS en 2015 #futur



[L’article suivant tente d’extrapoler l’avenir de notre bureau, c est a dire le symbole de l’OS]

Récapitulatif de l’Environnement "operating system" :

- arrivée de google chrome OS,
- le développent de l’OS iphone ou d’Android et son utilisation sur des smartphones/tablettes toujours plus puissants,
- le reveil de Windows apres l’echec de Vista
- le développement perpétuel des différentes distributions de linux
- apparition de nouvelles distributions axées sur le couldcomputing (exemple : jolicloud)

La conclusion est simple : après de longues s’années de monopole mou, l’effervescence technologique se manifeste dans le domaine des OS.

Les trends sont claires : intégration d’internet, simplicité, rapidité.
Internet sera consideré comme partie integrante del’ordinature. Les distinctions online/offline ou encore software interne/cloudcomputing s’effaceront completement. Internet deviendra le prolongement de notre ordinateur, comparable a un immense disque dure.

En passant ces tendances de fond, nos besoins ainsi que notre web expérience a la moulinette de l’optimisation ergonomique on obtient le resultat suivant :


legende:
1) Icones actives
2) l'omnibarre
3) espace "work in progress"
4) notes, post-it
5) bandeau de flux (defilement des actualisations twitter / facebook façon CNN)




1) Des icones actives



- des icônes actives :
Nos icônes ne seront plus de simples racourcis mais des petites applications actives. [Exemple : l’icone de notre webwail affichera le nbr d’email non lu.] Il est conseillé de ne pas trop surcharger le bureau en icônes actives pour ne pas ralentir le démarrage de l’ordinateur.

- l’indifférenciation online / offline
La miniature des raccourcis html devient automatiquement la miniature du site.
De prime a bord, on ne peut plus distinguer si l’icône nous envoie vers un service du cloudcomputing ou une application installée.

2) L’omnibarre



L’omnibarre de type google chrome sera intégrée au bureau. Elle ne permettra pas seulement d’accéder a des sites, ou de lancer des recherches google, mais jouera aussi le rôle de launcher d’applications ou pour atteindre un fichier ( comme colibri , ou gnome do par exemple).
Lorsqu’une fenêtre est ouverte, l’omnibarre est cachée. Elle réapparaît prêt a fonctionner en appuyant sur la touche « windows + barre »

3) Espace pour entreposer ses fichiers "work in progress"



Cet espace contient sans distinction des fichiers (ou dossier) enregistrés sur le C:\ ou hébergé sur internet.
Afin de ne pas encombrer le bureau et de ralentir le démarrage , cet espace est une virilisation d’un dossier « bureau ». Le bureau perd ainsi la fonction de dossier fourre tout. L’utilisateur aura toutefois toujours l’impression de pouvoir enregistrer des fichiers sur le bureau (car ceci est une habitude trop tenace pour etre supprime), mais en réalité il s’agira d’un raccourci vers un véritable dossier. Ainsi cet espace ne contient que les raccourcis automatiquement crées vers les fichiers d’un dossier bureau. Autrement dit, il s’agit d’une fenêtre contenant des raccourcis vers un fichier « bureau » ou vers des fichiers hébergé sur internet.

4) Espace de notes, listes de taches



Cet espace est une sorte post-it / liste de taches pour permettre de s’organiser (cet espace peut être remplacer par une autre application)

5) Le bandeau de flux



Comparable aux bandeaux visibles sur toutes les chaînes d’information, l’actuel emplacement de la barre des taches sera réservé aux flux. Il permettra par exemple de faire défiler les actualisations des comptes twitters ou facebook, ou de feed RSS.


Et la barre des taches ?





La barre des taches apparaît seulement lorsqu’au moins une fenêtre est ouverte. L’exploreur de fichier est le navigateur internet ne faisant plus qu un, tout programme, fichier, site s’ouvre dans ce que l’on appelle l’omninavigateur. La distinction entre les applications du cloudcomputing ou les programmes installe sur l’ordinateur a complètement disparu. Tout s’ouvre dans les onglets de cet omninavigateur.
La touche « windows » est un raccourci pour revenir au bureau et minimaliser l’omninavigateur. Les onglet ouvert apparaissent alors sous l’omnibarre

jeudi 18 mars 2010

mercredi 17 mars 2010

VOTE, ABSTENTION ET TOUJOURS LE MEME PARADIGME.

L'argument comme quoi il faut voter car dans les dictatures ils n'ont meme pas ce droit, est avant tout FAUX en plus d'être idiot et condescendant.

1) Pourquoi idiot et condescendant: car pas plus intelligent que le fameux "mange ta soupe car les africains sont en train de mourir de faim"

2) dans les anciennes dictatures de l'Europe de l'Est, les taux d'abstention dépasse tous les records (ex: pour les européennes, ils étaient à maximum 30% de participation). Pourquoi? car les peuples sont tout simplement pragmatiques: " a quoi bon voter puisque l’ensemble des partis obéissent aux mêmes lois dictées par le système [financier – OMC – néolibéralisme]"

CAR voter c'est juste donner une vague orientation pour la gestion du pays: gauche, on privilégie un peu plus la redistribution + marketing humaniste, a droite un peu moins distributif (self made man model), et on utilise un marketing sécuritaire. Mais le paradigme reste le même. Et les contraintes du paradigme sont tellement forte, que les differents modes de gestion (droite, ou gauche) converge vers le même point. les différences sont de 5-15%.

Il suffit de regarder la Grèce pour comprendre la force des lignes de champ du paradigme actuel et la faible marge de manoeuvre laisse a la démocratie.

La réelle démocratie est le pouvoir de changer de paradigme (ou du moins le faire evoluer, et non de réorienter la gestion (ex: + 5% du SMIC / stabilisation OU retraite + 2 ans / augmentation des impôts = broutilles de gestion).

Alors si le vote ne permet pas de bousculer le paradigme, comment faire?

REPONSE: Le terrorisme intelligent est le bras armé de la democratie.

ATTENTION: par "terrorisme intelligent", on peut comprendre "Activisme" il est clair que le terrorisme traditionel est contreproductif a cause du sentiment d'empathie envers les victimes. De plus il est evidemment ethiquement NON ACCEPTABLE a cause de la perte de vies)


Vidéo :


mardi 16 mars 2010

des émeutes anti - MGMT

"marre de la pop, on a deja eu ces cons de beattles" scandaient les manifestants.


Selon le site lordsofrock.net [entertainment musical ciblé rock], des emeutes antiMGMT avaient déjà eclaté en 2008 suite au fort differentiel entre la soif culturelle du peuple et la piètre qualité du groupe pop, et cela malgré les efforts de "camouflage" des conglomerats mediatiques.
(cliquez sur l'image pour aggrandir)


Pour le second album de MGMT , CONGRATULATION, le schema semble etre similair: certes les critiques ont 'hype-isé' l'album, mais de nouveau les peuples ne sont pas restés dociles. Ainsi, Andrew VanWyngarden, membre du groupe, a malheureusement été violemment pris a parti lors de nouvelles manifestations.


la video: [ames sensibles s'abstenir]
Andrew VanWyngarden violemment pris a parti lors de nouvelles manifestations.

video

La peur de l'Abstention = blague

Pourquoi l'abstention:
(a propos des regionales2010)

1) l'enjeux:

la france est un pays hyper centralise malgres les reformes des 30 dernieres annees. De plus La region est un "jeune" echelon. L'enjeux du scrutin n'est donc pas ressentit. L'election est simplement utilise comme un sondage legitime a l'echelle 1:1.

2) l'anticipation du resultat et le probabilisme:

un sondage donne les memes resultats si on interroge 2000 personnes ou 4000. Les variations sont de 1 - 5 % seulement entre les scenarii ou tout le monde vote, ou lorsque l'on atteint 60% d'abstention. Par instinct les Francais le savent, donc apres une analyse "effort / effet / risque" prennent la decision de ne pas faire le deplacement.

3) la force du terrorisme :

Les actions terroristes menées par JP morgan et Goldman Sachs en Grece (par des procede de speculation) nous montre que la démocratie n'est finalement qu un simple organe de consultation sans effet. Les actions terroristes sont beaucoup plus effectives (ex: meme si le peuple a voté pour un programme de gauche, le terrorisme de JP ?organ provoque une politique de droite liberale).


En conclusion:

lorsque l'enjeux est fort, l'anticipation faible, les français savent se mobiliser (ex: 2007). Il est donc inutile de faire la morale chaque lundi matin post-election. Seul le troisième point est en réalité problématique.



Version originale du poste: ICI (comments @lesinrocks)

vendredi 5 mars 2010

Dernieres images de mickeal Jackson (#TROLL)

Video: les dernieres images de M.J.


video

L'effet a été obtenu grace au site http://www.jetueunami.com créé pour la promotion de la chaine 13eme RUE. Le but du film etait de "tuer son ami", ou plutot creer une video ou on peut le voir se faire degommer. (cela necessitait le telechargeant de l'image du dit ami).
Un exemple de marketing viral web2.0 (l'ami tué reçoit un email, integration avec facebook).

la video originelle est ici:
http://www.jetueunami.com/13emeRUE/meurtre/WedwedWsdwed/3w68o76481oy60v217g4

en choisisant MJ, ou autre people comme "ami a tuer" et en capturant et remontant la video, on peut creer des reconstitutions historiques.

jeudi 4 mars 2010

ELARGISSEMENT CULTUREL GEOGRAPHIQUE PAR VOIE NUMERIQUE

Si il y a similitude entre la viande de boucherie et la musique, c'est bien au niveau de l'homogénéité dans la provenance du produit: exclusivement Viande d'Origine Française pour l'un , monde anglo-saxon pour l'autre. Evidement, on peut trouver du salami scandinave , mais l'angle d'ouverture reste toutefois aigu. Car si nous sommes déjà plus de 5 ans après l'entrée des PECO dans l'Union Européenne, un grand silence culturel règne toujours sur nos oreilles de l'Est. Alors que les tuyaux financiers fonctionnent au mieux (la France est le premier investisseur étranger en Pologne), le mur culturel reste bien en place. Avec un minimum de sincérité, Il est avouable que notre tropisme vers la culture anglo-saxone s'explique d'avantage par la puissante exposition médiatique que d'un manque de compétence des autres régions d'Europe. On notera aussi que nous avons tous tendance à explorer uniquement la variable temporelle dans nos recherches musicales (en privilégiant la nouveauté par exemple), au détriment de l'axe spatial. Mais peu importe la cause, les faits sont clairs: nous ignorons un vaste champ culturel.

Avec youtube comme bibliothèque,wikipedia pour contextualiser et google traduction pour déchiffrer, Internet met à notre disposition des outils permettant de voyager dans ces cultures délaissées. La playliste ci-après reflète des heures d'errance à la recherche de musique dans l'espace-temps "Europe Centrale/ 1980 - 2010". Le résultat est évidement doublement subjectif puisque la quête s'appuie sur les algorithmes de google et mes propres goûts.


1) Hudba Praha - Uleť (République Tchèque, 1985)

En 1981 se forme le groupe Jasná Páka dans la ville de Prague sur les racines du punk. Il monte rapidement en notoriété mais ce fait aussi vite censuré (dès 1983) par le régime communiste. Cet épisode obligea le groupe à changer de nom (en Hudba Praha) et appuiera on ne peut plus leur crédibilité dans le paysage musical thèque. Le punk sera peu à peu abandonné pour un virage rock folk comme l'illustre le titre Uleť.

Le groupe se dissous en 1996.


http://www.youtube.com/watch?v=bEVQ29btuHs



2) DJ Wish - Do Dolu (République Tchèque, 2004)

Issu de la culture graffiti, Dj Wich s'impose des 1993 comme producteur de renom dans le petit monde du hiphop tchèque. En 2004, c'est à dire l'année de l'accession de la République Tchèque dans l'UE, on se laisse descendre dans le Prague glauque avec le titre Do dolu (en bas). Malgré un découpage de loops de piano un peu grossier, le titre reste rudement efficace.

http://www.youtube.com/watch?v=s-saXuu7wJM




3) Kaliber 44 - Plus i Minus (Pologne 1998)

Un peu plus au nord et un peu plus tôt dans l'espace temps (1998 - Katowice, Pologne), le collectif Kaliber 44, un des pionniers du rap polonais tapait un grand coup avec W 63 minuty dookoła świata (63 minutes autour du monde) un album noir-violent-baveux. Les préoccupations sont malheureusement les mêmes qu'en Europe de l'Ouest: dans Le titre Plus i Minus, le rappeur Magic (lien wikipedia [FR]) relate l'attente du verdict d'un test de dépistage du sida. On notera que 8 ans plus tard, le plasticien Karol Radziszewski tournera un journal intime dans les 3 semaines qui le séparent du même verdict. Précisons que les 2 tests se sont heureusement révélés séronégatif (minus). Néanmoins, 2 ans plus tard Magic ponctua tragiquement sa carrière en se suicidant par défenestration.

http://www.youtube.com/watch?v=FbeAUcJOrpM




4) Siekiera -Misiowie Puszyści (Pologne, 1986)

La formation du groupe punk Siekiera (hache) coïncide avec la levée de la loi Martiale en 1983. Après une demi douzaine de glorieux concerts, le trio se déchire en 1984 en raison du règne sans partage du leader (Tomasz Adamski) dans le processus créatif.

Le groupe se referme en 1985 autour d'Adamski avec l'apport de 2 nouveaux membres. L'album "nowa alexandria" (1986) deviendra rapidement une pièce culte de la new wave punk.


http://www.youtube.com/watch?v=-XagVXbaUb8




5) A.E. Bizottság - Bestia (Hongrie, 1984)

Contrairement à la Pologne ou encore la Yougoslavie, la scène New wave est reste relativement marginalee à cause de la censure culturelle de l'époque. Pour ces raisons politiques mais aussi suite à une mauvaise sauvegarde des archives, très peu de documents vidéo ou audio relate le mouvement. On peut tout de même citer le groupe art-punk A.E. Bizottság.


http://www.youtube.com/watch?v=jMxYmukzo2U



6) Oranżada - Szare Eminencje Zachwytu (Pologne, 2006)

Le grand gâchis des groupes non-anglophones réside généralement dans le recalcage d'une structure musicale pop propre à la langue anglaise. Depuis 8 ans, Oranżada ne s'embarrasse pas de ces normes culturelles avec une musique libre teintée de Psychédélisme et agrémenté des déclamations de poétiques du vocaliste Robert Derlatka.

http://www.youtube.com/watch?v=Yb9Nl8UwcjU



7) Kot (Pologne, 2007)

Alors que le taux de croissance du PIB atteint les 5%, le plasticien Wojtek Bąkowski et 2 compères condensent culture hiphop et performance dans le projet KOT (chat). Dans une mise en scène froide et rigoureuse, bąkowski crache ses textes à la gueule du public sur les riffles de 2 guettoblasters ou les touches PLAY/PAUSE ont remplacées les cordes de guitares. Il en ressort un son lourd et lofi porté par l'insolent charisme de Bąkowski.

http://www.youtube.com/watch?v=JAvQZ4pQEzc



8)...


Pour explorer un mouvement musicale dans un cadre géographique, youtube s'avère beaucoup plus pertinent que Myspace ou encore lastFM, surtout pour les titres antérieurs à 2000. Pour trouver les mots clefs adéquats (ex: nom de groupes , mouvement), le plus efficace reste de préalement feuilleter Wikipedia dans la langue de la région ciblée. Le mouvement musicale le plus facile à suivre est sans aucune mesure le hiphop. Il suffit de taper directement dans la barre youtube "oldschool + hiphop + nom de la ville (dans la langue autochtone)" pour commencer avec de bonnes bases. Les articles wikipedia sont aussi généralement très fournis.


Ce type d’exercice permet d’écouter des musiques sans être influencé par le bruit médiatique ou encore par nos pairs. Nous sommes alors confrontés à nos propres goûts sans pouvoir prendre en compte les paramètres extérieurs qui habillent un artiste (positionnement marketing, rumeurs people, etc...)


Pour illustrer le résultat du voyage, Les 7 titres de la playliste ont été dispersés en fonction des variables "années" et "longitude".


↑ longitude
(en deg)

22°

(4)<--------<--






21°
/




--
-->
\ -
--
--
-->
(6)

20°
|



/


|


|


19°
(5)----
-->
--


(3)<----
|


18°










\(7)

17°










|


16°










|


15°










|


14°
(1)------------------>(2)


80
82
84
86
88
90
92
94
96
98
00
02
04
06
08
10
années→